Blocs | 88

dimanche 15 septembre 2019, par sebmenard

la lune grandit et je parle aux bêtes, je parle aux plantes, je parle aux moutardes, aux choux — je parle aussi aux fèves, aux pois, aux cardes — parfois je crois voir une abeille mais je ne suis sûr de rien je ne sais rien je ne sais pas — j’inscris les mots menthe poivrée sur la peau du temps, je cherche des exercices de pratique sauvage du rien et c’est tout simple : il n’y a rien.

pratiquez maintenant le rien
comme un fitness à la mode

Boris Mitic, L’éloge du rien (film)

(…) et pourtant la seule chose qui compte c’est peut-être le rien et le vide. Le reste, c’est des vanités.
Daniel Biga, Octobre, entretien, éditions Unes.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0