journal permanent | 25 décembre 2016

dimanche 25 décembre 2016, par sebmenard

Au soir ce film pour ouvrir des possibles (c’est si rare) avec qu’il s’agisse de lire quelques poèmes (c’est faux : un seul) — devant tête et contre peau (micro pistes, sillons peut-être, qui s’ouvrent, et tournent, et flous se perdent — la vitesse ? On ne peut pas être si sérieux tout de même) (écoute les poussières, les signes et les souffles).

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0