journal permanent | 22 septembre 2018

samedi 22 septembre 2018, par sebmenard

automne

p ; 69 de Poésie et Performance

p. 29


je ne sais pas si ça tiendra vraiment cette idée de traces, poussières, surgissements, refuges

c’est un peu comme revenir à l’écoute de soi-même
et surtout
être au monde PLEINEMENT


ça ne sert à rien de vouloir quelque chose pour le texte
le poème
ça ne sert à rien

et pourtant j’aimerai que ça montre comme ça rate
comme ça cherche
longtemps

ça cherche longtemps avant de trovuer un petit quelque chose qui nous fera trembler

et on se sent là

puis ça revient

le ratage

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0