journal permanent | 20 décembre 2017

mercredi 20 décembre 2017, par sebmenard

Vers le fleuve (face “maison” : bitume ! asphalte ! machine !) — et marchant dans feuilles mortes humides — pluies et sables. Excréments. Ça. Mais là dans ce froid humide (l’eau du fleuve recouvre maintenant la moitié de la digue, au port) — je lis marchant (écoutant les chiens, les moteurs, les trains, les oiseaux — les cygnes ! — le vent, les eaux) — je lis Rick Bass et je pense en silence — pieds dans boue, boue, boue — la fin des Oil notes.

 « Il faut se battre pour rester jeune. C’est valable pour tout le monde, sans exception. » p. 200 édition Christian Bourgois.


Coup de fil Agessa. Facture. Un contrat qui se termine. Un site d’offres d’emploi. Je note en vrac — ça n’a plus de sens. Sommes loin, sommes proches. Tout se mélange.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0